Département de l'Agroforesterie Durable

Le Département d'Agroforesterie Durable fait partie du programme de l'Institut Jane Goodall Espagne au Sénégal et en Guinée. Il a été créé à Dindefello en avril 2013 pour faciliter la recherche et la conservation des chimpanzés, ainsi que la gestion durable des ressources naturelles.

Le programme de l'Institut Jane Goodall a identifié des problèmes importants liés à l'agroforesterie durable qui doivent être résolus pour pouvoir aider les populations de chimpanzés et leur habitat: fragmentation des forêts, déforestation, feux de forêt, augmentation des terres cultivables et augmentation de la densité du bétail, entre autres. Tous ces facteurs entraînent la destruction des forêts et, par conséquent, la destruction de l'habitat des groupes de Pan troglodytes verus, une sous-espèce de chimpanzé en danger critique d'extinction.

Suivant l'approche de l'équipe de l'IJG Sénégal, le Département de l'Agroforesterie Durable fonde toutes les décisions sur des données scientifiques et, compte tenu du manque de recherches antérieures dans ce domaine, base ses actions sur ses propres recherches. L'investigation a été réalisée par l'équipe de l'IJG depuis l'ouverture du département. Ce projet a été soutenu par diverses universités au cours des années.

Durant la première période, un plan de lutte contre les problèmes et les menaces a été planifié dans le domaine de l'agroforesterie de la Réserve Naturelle Communautaire de Dindefello (RNCD), notamment dans la vallée de Nandoumary, l'une des zones les plus touchées par la déforestation. Des travaux ont été entrepris pour reconnaître le système agricole et d'élevage dans la région, ce qui constituerait la base du Département de l'agroforesterie durable.

Actuellement, il y a cinq lignes de travail principales:

 

Les Plantations 

Le département s'appuie sur trois stratégies pour améliorer les habitats de la RNCD: la restauration écologique, qui vise à accélérer la succession végétale sur les terres déboisées ou dans les champs abandonnés; les plantations fourragères, qui consistent à habiliter des zones de pâturage dans le but de réduire la présence de bétail dans la forêt et ainsi favoriser indirectement la régénération naturelle; et les plantations productives, qui visent à réduire l'extraction des ressources naturelles dans les zones boisées en plantant les espèces les plus intéressantes pour l'homme.

En 2016, la première restauration écologique de la vallée de Nandoumary a été achevée grâce à la collaboration de la Fundación Bioparc et grâce à Trees for the Future, plus de 600 000 arbres ont été plantés en 2016, incluant la construction de clôtures vertes. En 2017, la "Fondation Bioparc" a financé un deuxième projet de restauration écologique près de la frontière guinéenne. L'IJG et la TFF ont travaillé ensemble pour planter presque 700 000 arbres au Sénégal et en Guinée. En Guinée, l'IJG mène également un programme pilote de plantations productives pour répondre aux besoins des communautés dans des zones clés pour la conservation des chimpanzés. Un programme pilote de plantations fourragères a été mis en place en 2017 au sein de la RNCD avec le soutien du Conseil Général de l'Isère.

Planification du territoire

Aujourd'hui, le département d'Agroforesterie Durable se concentre sur l'analyse des champs et leur localisation. Ils proposent également les meilleures stratégies pour atteindre la plus haute efficacité dans la production alimentaire pour la RNCD, en prenant toujours en compte les meilleurs moyens de protéger la biodiversité et les zones de haute importance pour la conservation.

Feux de forêt

Les feux de forêt constituent une menace sérieuse pour la biodiversité et, malheureusement, sont fréquents dans l'écorégion du Sahel, qui comprend la zone d'intérêt de l'IJG au Sénégal. La collaboration avec la "Fondation Bioparc" et l'Universidad Politécnica Madrid (UPM) a permis d'étudier la dynamique des incendies, la conception d'infrastructures contre les incendies, ainsi que les mesures palliatives. Le Département mène également des campagnes de sensibilisation et des partenariats avec des entités locales pour lutter contre la déforestation due aux feux de forêt.

Études de base

Ces études permettent au département d'Agroforesterie Durable de prendre des décisions fondées sur des données scientifiques. Le Département a complété le premier inventaire forestier de la Réserve Naturelle Communautaire Dindefello, suivant cette procédure en collaboration avec l'Universidad de Huelva et l'UPM, ainsi que des études de référence dans les domaines suivants:

  - Corridors écologiques des chimpanzés, en collaboration avec UPM

  - Mycologie

  - Régénération des champs cultivés abandonnés, en collaboration avec UPM

  - Feux, en collaboration avec l'UPM

  - Systèmes agricoles et d'élevage

Matériel scientifique et éducatif

D'autres objectifs du Département de l'agroforesterie durable sont, la production de matériel scientifique et éducatif, ainsi que la création d'un guide botanique de la région et d'autres guides d'ethnobotanique.

Bénévolat en AGROFORESTERIE DURABLE au Sénégal

Le bénévolat avec l’IJG au Sénégal est une occasion unique pour apprendre, travailler sur le terrain et vivre des expériences formatrices et culturelles enrichissantes. C’est l’opportunité de se familiariser avec le travail de conservation des chimpanzés et d'amélioration les conditions de vie de la population locale. Cependant, il est important de savoir que sur place les conditions de vie sont basiques, et que vivre dans ces régions reculées peut constituer un défi pour certains.

Télécharger PDF de bénévolat en Agroforesterie Durable 2018

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

El programa del IJG de investigación para la conservación del hábitat del chimpancé occidental se localiza principalmente en el área de Kédougou y cuenta con cuatro sites en Senegal (Dindéfélo, Ségou, Nandoumary y  Goumbambere) y un quinto site en Guinea (Sabé).

¿Dónde

estamos?

Estación 

Biológica

La Estación Biológica Dindéfélo es el centro de estudio, investigación y formación del IJGE en Dindéfélo, Senegal. Se dedica a la investigación de las desciplinas relacionadas con el ecosistema y la biodiversidad del chimpancé occidental, especialmente estudios sobre los chimpancés y su hábitat.